Huytebroeck: "100.000 euros gaspillés à cause du blocage à la prison de Forest"

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les gardiens avaient stoppé leurs activités afin de dénoncer la surpopulation et l'état de vétusté de l'établissement

BRUXELLES L'interdiction faite aux services d'aide aux justiciables d'exercer leurs missions à la prison de Forest en raison de la grève du zèle entamée par les gardiens depuis le 5 mars dernier est la cause d'un gaspillage de 100.000 euros, a dénoncé vendredi la ministre francophone, Evelyne Huytebroeck.

"Cela fait 89 jours dont 61 jours ouvrables que ces travailleurs sociaux sont payés à ne rien faire alors même qu'ils ne demandent qu'une chose: poursuivre leurs missions dans les meilleures conditions, auprès des détenus", rappelle Mme Huytebroeck, chargée de l'Aide aux justiciables de la Commission communautaire commune et en Fédération Wallonie Bruxelles.

Mme Huytebroeck juge qu'il importe de reconnaître leurs difficultés de travail, "mais il est primordial que les travailleurs sociaux dans les services d'Aide aux justiciables puissent poursuivre leurs missions dans les meilleures conditions".

Ces derniers assurent, notamment, un encadrement social et psychologique des détenus, la mise en place de formations et la préparation dès le début de l'incarcération de leur sortie de prison afin de leur garantir les meilleures chances d'une réinsertion sociale réussie.

Depuis une dizaine de jours, ces services peuvent certes accéder à l'annexe psychiatrique de la prison de Forest, mais cette avancée reste "totalement insuffisante", d'autant que la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, n'a toujours pas répondu au courrier de la ministre de l'Aide aux justiciables.

"Les services de la ministre de la Justice invoquent l'aile B de la prison de Saint-Gilles pour résoudre le problème de la surpopulation à la prison de Forest. Mais tout porte à croire que l'ouverture de cette aile ne fera pas passer la prison de Forest sous la barre acceptable de surpopulation", a commenté Mme Huytebroeck.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner