Belgique

Jean-Pierre D., originaire d'Oudenaarde, a été gravement blessé, ce mercredi, par son propre chien. Il a dû être conduit en urgence à l'hôpital UZ Gent où il a dû subir une amputation du bras.

L'homme possède chez lui deux staffordshire terrier, deux chiens qui ne s'entendent absolument pas. Plutôt que d'abandonner l'un des deux, Jean-Pierre a décidé de ne pas les faire vivre ensemble. Mais, pour une raison inconnue, les chiens se sont finalement retrouvés en contact. Ils se sont alors bagarrés. Désespéré, Jean-Pierre a essayé de les séparer mais l'un des deux chiens s'est retrouvé contre lui, le mordant grièvement au bras. 

Heureusement, un voisin a entendu le propriétaire des animaux crier et a prévenu la police. Comme l'explique Het Nieuwsblad qui dévoile l'affaire, "ce coup de téléphone a sauvé la vie de Jean-Pierre". 

Lorsque la police est arrivée sur les lieux, le chien refusait de lâcher Jean-Pierre. La police a dû tirer plusieurs fois sur l'animal pour le faire lâcher prise et l'isoler. Un vétérinaire a été appelé sur place pour euthanasier l'animal. 

photo d'illustration