Belgique Les juges n’ont jamais autant opté pour les formations données par Vias.

Les jeunes juges francophones sont davantage convaincus par l’efficacité des peines alternatives que l’ancienne génération qui avait tendance à ne proposer que des sanctions lourdes, type amendes importantes ou emprisonnement. C’est le constat dressé par l’institut Vias sur base d’une nouvelle analyse du profil des personnes qui suivent des formations au sein de l’ex-IBSR, après avoir commis des infractions.

(...)