Belgique

La circulation des trains a été légèrement perturbée jeudi matin en raison des intempéries, notamment à Bruxelles et à Binche.

Le porte-parole d'Infrabel Frédéric Petit demande aux personnes habitant à proximité des voies ferrées de fixer solidement les objets susceptibles de s'envoler et de gêner le trafic. A Binche, un arbre est tombé sur les voies et a entraîné l'interruption du trafic ferroviaire vers 9h30 entre la cité des Gilles et Leval. A Bruxelles, à Tour & Taxis, la circulation a également été temporairement suspendue en raison d'un obstacle qui menaçait de tomber sur les voies tandis qu'un trampoline s'est retrouvé sur les rails à Zedelgem.

Les rafales ne perturbent pas le trafic aérien à l'aéroport de Bruxelles

Les rafales qui touchent actuellement la Belgique n'ont, pour le moment, pas de conséquence sur le trafic aérien à Brussels Airport. Les quelques retards enregistrés ne sont pas liés aux conditions météorologiques. Des vols en provenance des Pays-Bas sont déviés vers Bruxelles.

Neuf vols en provenance d'Amsterdam et un depuis Eindhoven ont atterri à Zaventem jeudi, indique Belgocontrol. "Des mesures de précautions sont prises afin de ne pas endommager les avions", déclare l'aéroport.

Sept "approches non-stabilisées" ont été enregistrées. Les pilotes ont par conséquent dû recommencer leur atterrissage à plusieurs reprises.

C'est à l'aéroport d'Anvers que les rafales les plus fortes ont été relevées. Néanmoins, tous les avions ont pu décoller.

La situation devrait se normaliser jeudi après-midi.

Les pompiers de Liège débordés suite aux intempéries

Les fortes rafales de vent qui balaient depuis jeudi matin l'ensemble de la région liégeoise ont donné du fil à retordre aux pompiers qui sont complètement débordés, a-t-on appris auprès des principaux intéressés. Suite à la météo pour le moins agitée, les pompiers de Liège sont intervenus à de nombreuses reprises du côté de Liège et de ses alentours.

"Nous travaillons sans relâche depuis 09h00. Nous en sommes actuellement à 80 interventions", a indiqué l'un des hommes du feu.

En effet, les fortes rafales de vent annoncées mercredi par l'Institut royal de météorologie ont causé pas mal de dégâts. De nombreux arbres sont en effet tombés sur la chaussée et plusieurs toitures de la région ont également été endommagées. Toutefois, les conditions climatiques actuelles n'ont fait aucun blessé, ont tenu à préciser les pompiers.

Les parcs bruxellois fermés "jusqu'à nouvel ordre"

Les parcs bruxellois, parmi lesquels le Bois de la Cambre, resteront fermés "jusqu'à nouvel ordre" en raison des conditions climatiques, a indiqué jeudi le cabinet du bourgmestre Philippe Close à l'agence Belga. Les parcs bruxellois avaient déjà été fermés en début de semaine en raison des intempéries et des fortes rafales qui balayent la capitale.

Une cinquantaine d'interventions en Wallonie picarde

A la suite des vents violents qui ont balayé le Hainaut occidental jeudi, les pompiers de la zone de Wallonie picarde ont enregistré une cinquantaine d'interventions. On ne déplore aucun blessé. La nuit de mercredi à jeudi ainsi que jeudi matin, des bourrasques de vent ont frappé le Hainaut occidental. Les pompiers de la zone Wapi ont débuté leurs interventions vers 06h30 du matin. Certaines sont toujours en cours mais depuis 10h, le vent a cessé de souffler.

Les pompiers se sont essentiellement déplacés pour des tuiles envolées, des branches jonchant les voiries ainsi que des câbles électriques au sol. On ne déplore aucun blessé. Si ce n'est le mur d'une ferme qui s'est partiellement effondré à St-Léger (Estaimpuis), on n'enregistre aucun gros dégât.

La circulation des trains à l'arrêt aux Pays-Bas et dans un Land allemand

Les chemins de fer néerlandais (NS) ont décidé jeudi matin de suspendre le trafic sur l'ensemble du réseau ferroviaire en raison des fortes rafales. L'aéroport de Schiphol a également annoncé que les vols étaient annulés. L'Allemagne est aussi balayée par les vents et les trains étaient à l'arrêt en Rhénanie-du-Nord - Westphalie (ouest). La tempête, proche de la puissance d'un ouragan, va provoquer d'importants dégâts aux voies et aux caténaires", ont indiqué les NS sur leur site internet. Des arbres et d'autres objets seraient tombés sur les voies.

Les dégâts seront réparés dès que possible, mais les chemins de fer avertissent déjà de retards éventuels après la reprise de la circulation.

La circulation a repris à l'aéroport de Schiphol

La circulation a progressivement repris jeudi en début d'après-midi à l'aéroport de Schiphol aux Pays-Bas. Quelques tuiles du terminal ont été soufflées par les vents violents. Le trafic avait été interrompu vers 11h15, forçant l'annulation de 260 vols, essentiellement des destinations européennes.

Depuis midi, les avions pouvaient à nouveau décoller et atterrir à Amsterdam.

Des rafales ont été mesurées jusqu'à 143 km/h au littoral. Près des côtes, le vent atteint 11 Beaufort et frôle les 12, soit la vitesse d'un ouragan.

En Allemagne aussi, des mesures de précaution sont prises dans le Land voisin de la Belgique, la Rhénanie-du-Nord - Westphalie. Les accès directs à la cathédrale de Cologne étaient ainsi fermés pour des raisons de sécurité. Un cordon de sécurité avertissait d'éventuelles chutes de gravats.

Alors que l'entrée de l'édifice gothique depuis la place principale était bloqué, il était encore possible de s'en approcher à partir de la gare, a indiqué une porte-parole de la cathédrale.

Le réseau de la Stib légèrement perturbé par les intempéries

La société bruxelloise de transport public (Stib) a subi de légères perturbations jeudi matin, sur deux lignes de tram et trois lignes de bus, en raison des fortes rafales. Actuellement, aucune autre perturbation n'est à déplorer. La ligne de tram 44 a été perturbée en raison d'un arbre tombé sur les voies. Entre Madou et le centre de Tervuren, la circulation a été remplacée pendant une heure par des navettes, à partir de 8h40.

A Saint-Gilles, le tram 81 a été interrompu pendant un quart d'heure aux alentours de 9h20 à cause d'une gouttière desserrée par le vent. Il n'y avait dès lors pas de circulation entre l'avenue du Roi et Barrière.

Concernant les bus, les lignes 38, 41 et 43 ont été interrompues de 8h30 à 9h00 à cause d'un arbre qui menaçait de tomber. Pour le moment, aucune autre perturbation n'est à signaler sur le réseau de la Stib.

Les Thalys interrompus vers l'Allemagne et les Pays-Bas

La circulation des trains à grande vitesse Thalys reliant Paris à l'Allemagne et aux Pays-Bas était interrompue jeudi "jusqu'à 14H00 (13H GMT) au moins" au-delà de Bruxelles, a indiqué la compagnie.

"La reprise du trafic est conditionnée à la réouverture des lignes classiques et grande vitesse aux Pays-Bas et en Allemagne", a expliqué la compagnie, prévenant que "la situation risque de rester perturbée et dégradée tout au long de la journée".

Thalys recommande en conséquence aux voyageurs concernés de reporter leurs déplacements, et les renvoie à son site internet et à son application pour obtenir des informations en temps réel sur l'évolution de la situation.

Quelles que soient les conditions tarifaires, tous les billets réservés pour les trains concernés sont échangeables selon disponibilités ou remboursables sans frais supplémentaire auprès du point de vente initial, a précisé la compagnie dans un communiqué.