Intempéries: Lutgen et Demotte demandent l'intervention du Fonds des Calamités agricoles

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les orages des 12 et 14 juillet ont provoqué de nouvelles pertes et destructions importantes de cultures

Les assurances incendies couvriront de nombreux dégâts

Un hélicoptère pour photographier les dégâts à Mons

IRM: "Pas une journée exceptionnelle"

Les prévisions météo des prochains jours

BRUXELLES Le ministre wallon de l'Agriculture, Benoît Lutgen, a demandé jeudi en compagnie du ministre-président Rudy Demotte l'intervention du fonds fédéral des calamités agricoles. Depuis 4 mois, les agriculteurs subissent des conditions climatiques désastreuses pour leurs activités, ont expliqué les deux ministres dans un communiqué.

L'arrivée tardive du printemps a pénalisé considérablement les rendements des cultures fourragères printanières et retardé gravement les semis et la croissance de maïs, base de l'alimentation hivernale des bovins. Le déficit en eau des mois d'avril, mai et juin et la forte canicule de ce début de mois de juillet ont quant à eux totalement asséché les prairies.

Les baisses de rendement sont considérables. Pour les fourrages herbagers et les prairies pâturées, elles atteignent 30%c en Ardenne, Haute Ardenne, Pays de Herve, Gaume et au sud du Sillon Sambre et Meuse, 45% en Famenne et parfois jusqu'à 50% en Hainaut occidental et en Brabant wallon. Dans le reste de la Wallonie, les baisses seraient de 25%. Pour les cultures céréalières, en particulier le froment, la perte globale oscille entre 10 et 15%.

Les orages des 12 et 14 juillet ont provoqué de nouvelles pertes et destructions importantes de cultures, notamment dans les régions de Thuin, Charleroi, Dinant et Ciney.
Vu l'addition de ces phénomènes naturels extrêmes, les deux ministres ont écrit à la ministre fédérale de l'Agriculture afin qu'elle active le fonds des calamités agricoles.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner