Belgique

Jean-Luc Dehaene, décédé ce jeudi à l'âge de 73 ans, a fait un malaise alors qu'il visitait la biscuiterie française Le Glazik du groupe Lotus Bakeries à Briec (Bretagne).

L'ancien Premier ministre, administrateur de Lotus jusqu'en mars 2011, était fatigué à son arrivée et la visite a rapidement été écourtée, a indiqué à l'agence Belga Marc Berger, le directeur de l'usine.

Jean-Luc Dehaene se trouvait dans l'usine de Briec en compagnie de sa femme et d'un ami. "Sa visite était prévue depuis quinze jours", a précisé Marc Berger qui a accueilli le ministre d'Etat à son arrivée. "Il était fatigué et il a fait un malaise peu de temps après le début de la visite."

En accord avec son épouse, les responsables de l'usine ont alors mis fin à la visite et ont appelé une ambulance qui a rapidement emmené Jean-Luc Dehaene à l'hôpital de Quimper.

Au début de cette année, un cancer du pancréas avait été diagnostiqué chez l'ancien Premier ministre. Il avait été opéré avec succès mais son état de santé restait préoccupant. En mars, la famille avait partagé une photo de l'ancien homme fort du CVP sur Twitter, sur laquelle il semblait fort diminué. Il avait débuté une chimiothérapie préventive à l’hôpital universitaire UZ Brussel en avril.


Le roi Philippe a présenté jeudi ses condoléances à l'épouse de Jean-Luc Dehaene, a indiqué le Palais à l'agence Belga. En plus de ses condoléances adressées par télégramme, le roi Philippe ira également s'incliner devant la dépouille du ministre d'Etat afin de lui rendre hommage.


Le Premier ministre Elio Di Rupo a salué, par communiqué, "un homme d’Etat hors du commun". "La Belgique et l’Europe perdent un homme d’Etat hors du commun, un guide expérimenté et une référence pour beaucoup de femmes et d’hommes politiques. Jean-Luc Dehaene fut un compagnon de route précieux, avec qui j’ai toujours travaillé en toute confiance. J’ai gardé avec lui des relations amicales et sincères. Jean-Luc Dehaene a rendu des services exceptionnels à la Belgique, tant sur le plan socio-économique que sur le plan institutionnel. Il avait par ailleurs une vision claire d’une Europe beaucoup plus forte et proche des citoyens", déclare Elio Di Rupo.


Le politologue anversois Dave Sinardet a lui rédigé cette belle phrase : "C'est pour un politique comme Jean-Luc Dehaene que le mot 'homme d'Etat' a été inventé".


Le CD&V, formation politique de l'ex-Premier ministre Jean-Luc Dehaene, a décidé de suspendre sa participation à la campagne électorale jusqu'à dimanche soir, ont annoncé en fin de journée, le président du parti, Wouter Beke, et le ministre-président flamand Kris Peeters.


Les réactions politiques se sont multipliées sur Twitter: