Belgique

Interrogé par nos soins, le procureur général du Hainaut Ignacio de la Serna pouvait indiquer que si l’ancien président du Sénat, ex-président du parlement bruxellois, bourgmestre d’Uccle et avocat d’affaires Armand De Decker est inculpé depuis vendredi pour trafic d’influence dans l’affaire du Kazakhgate, l’avocat général de Bruxelles Jean-François Godbille, dont le nom est également apparu dans le Kazakhgate, “n’est pas inculpé.”

Le haut magistrat Godbille fut cité, pour avoir RERçU 25.000 euros de la princesse Léa de Belgique: la question se posait de savoir si le don était versé à M Godbille pour l’inviter à intervenir en faveur de M De Decker auprès du ministre de la Justice de l’époque Stefaan De Clerck et AINSI sortir d'affaire le milliardaire Chodiev.

A l'époque (mi-2017), la Cour de cassation avait affirmé: "Nous disposons d’indices sérieux, suffisants, pour essayer d’instruire un dossier à charge de Monsieur Godbille pour avoir aidé M. Armand De Decker à user d’influence auprès du ministre Stefaan De Clerck’

Et ce soiir M de la Serna répond clairement négativement : “M Godbille n’est pas inculpé".

C’est la possible implication de M Godbille qui avait entraîné le transfert à Mons du dossier initialement ouvert à Bruxelles. Au parquet génhéral de Mons où M Godbille fut interrogé ainsi que la princesse Léa, rappelons-le belle-soeur d’Albert 2. Depuis dix-huit mois, M Godbille niait avec véhémence toute implication dans le Kazakhgate. Il protestait de sa bonne foi et prenait à témoin sa longue carrière entièrement au service de la justice.

Contacté hier soir, M Godbille se refusait à tout commentaire. “Mes avocats viennent également de me le confirmer : je ne suis pas inculpé".