Belgique Le ministre de la Justice Koen Geens (Cd&V) fait le point sur les nombreuses réformes entreprises et répond aux critiques.

À moins d’un an de la fin d’une législature particulièrement marquée par les attentats terroristes et un contexte sécuritaire, le ministre de la Justice Koen Geens (Cd&V) a accepté de faire le point et de répondre aux questions de La DH. Les nombreuses réformes qu’il a lancées, dont certaines sont critiquées avec virulence par la magistrature, les économies budgétaires demandées à son département, l’état des prisons, mais aussi l’accueil des migrants et la cohabitation avec la N-VA sont autant de sujets brûlants sur lesquels il a accepté de revenir.

(...)