Kubla: On n'est pas mauvais Wallon quand on parle de déglingue

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Tel est le message qu'a adressé lundi le député Serge Kubla (MR) au ministre-président Rudy Demotte en Commission du parlement wallon


NAMUR Ce n'est pas être un mauvais Wallon que de parler d'une déglingue de la Wallonie. Tel est le message qu'a adressé lundi le député Serge Kubla (MR) au ministre-président Rudy Demotte en Commission du parlement wallon. Le second a en revanche qualifié ces propos de caricatures. Il se refuse d'entrer dans un discours susceptible de mettre à mal la "montée en puissance du potentiel wallon". Dans des entretiens accordés à la presse, le ministre de l'Economie du gouvernement arc-en-ciel a livré un tableau sombre de l'état de la Région, évoquant à son propos la "déglingue": taux de chômage, mauvais classement de la Wallonie par rapport aux 15 autres régions de tradition industrielle, nombre de faillites, état des routes, dissensions au sein du gouvernement, etc.

Pour anticiper les réponses de la majorité, il s'est défendu de vouloir saper les efforts de redressement de la Région et a rappelé ses critiques à l'égard d'une coalition Olivier (PS-cdH-Ecolo) qu'il entend combattre.
"On n'est pas un mauvais Wallon quand on dit que les choses ne vont pas comme elles devraient aller", a-t-il souligné. Et d'ajouter: "L'image de la Wallonie ne se changera pas à coups de campagne publicitaires. L'image changera se changera sur des réalités".

"Le 8 mars, c'est le jour de Saint Jean de Dieu, fondateur des Frères de la charité, et aussi de Saint Jean l'annonciateur de l'Apocalypse, dans lequel je retrouve plus M. Kubla", a répondu le ministre-président.
M. Demotte a avancé d'autres données, notamment en matière de chômage. Selon lui, compte tenu de la pression qu'elle subit, la Région wallonne résiste. Il se refuse aussi à entrer dans un discours qui donnerait du grain à moudre aux forces centrifuges en Belgique. Par ailleurs, il ne veut pas ralentir le mouvement perceptible en Wallonie.

"On assiste à une montée en puissance du potentiel wallon. Pour cette raison, je ne peux pas entrer dans un discours sur l'Apocalypse selon Saint Kubla", a-t-il dit.
Le cdH s'est lui aussi insurgé contre le discours du député MR. "Vous délivrez un message noir et négatif qui ne peut pas être admis", a affirmé Dimitri Fourny.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner