Belgique Le nombre de dossiers ouverts a triplé en cinq ans, passant de 11.761 pour l’année 2011-2012 à 31.879 pour l’année 2015-2016.

Le service du contrôle de l’obligation scolaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles a ouvert, lors de l’année scolaire 2015-2016, 31.879 dossiers pour absentéisme. Autrement dit : 31.879 élèves ont fait l’objet d’au moins un signalement d’absence injustifiée. Un chiffre en hausse de presque 300 % par rapport à l’année 2011-2012, durant laquelle 11.761 avaient été ouverts, et qui concerne globalement aussi bien le primaire que le secondaire.

Si la hausse du phénomène est réelle, les chiffres impressionnants mentionnés ci-dessus s’expliquent en grande partie par le durcissement des règles dans le secondaire, et la volonté du cabinet de la ministre de l’Éducation Marie-Martine Schyns (cdH) d’accorder une attention particulière au phénomène. "En secondaire, les élèves sont signalés dès 10 demi-jours cumulés d’absence injustifiée, mais en 2014-2015, ce seuil était de 21 demi-jours et auparavant, il était de 31 demi-jours. Outre une augmentation structurelle de l’absentéisme, visible dans les chiffres du fondamental, il y a donc une augmentation artificielle en secondaire et celle-ci rejaillit sur les chiffres globaux", explique-t-on du côté de l’administration.

(...)