L'avocat de Kim De Gelder demande des devoirs d'enquête supplémentaires

Publié le - Mis à jour le

Belgique

L'avocat s'est présenté seul, Kim De Gelder ne voulant pas être conduit à Gand


GAND Maître Jaak Haentjens, l'avocat de Kim De Gelder, a demandé mardi devant la chambre des mises en accusation de Gand des devoirs d'enquête complémentaires à l'encontre des psychiatres judiciaires, qui selon lui ont commis des faux en écriture et ont violé leur secret professionnel.

L'avocat s'est présenté seul, Kim De Gelder ne voulant pas être conduit à Gand. Kim De Gelder a tué le 23 janvier 2009 deux bébés et une femme de 54 ans dans une crèche à Termonde. Il a également blessé dix autres enfants et deux accompagnatrices. Il a par la suite reconnu avoir tué le 16 janvier 2009 une septuagénaire à Vrasene.

Le parquet de Termonde souhaite que Kim De Gelder comparaisse le plus rapidement possible devant la cour d'assises, mais la défense a introduit deux plaintes avec constitution de partie civile auprès du juge d'instruction. Dans ces affaires annexes le parquet a requis le non-lieu pour les psychiatres, mais la défense a demandé des devoirs d'enquête supplémentaires au juge d'instruction. Le juge d'instruction a rejeté cette demande, mais Maître Haentjens a interjeté appel de cette décision auprès de la chambre des mises en accusion de Gand.

L'avocat a plaidé une demi-heure mardi après-midi devant la chambre des mises en accusation, mais n'a pas voulu faire de commentaires à l'issue de celle-ci. La chambre des mises n'a pas encore indiqué quand la décision tombera. Si la demande de la défense est suivie, le jugement de l'affaire sera à nouveau retardé de quelques semaines à quelques mois.

Kim De Gelder se trouve pour l'instant à nouveau dans le quartier de sécurité particulière et individuelle de la prison de Bruges.

© La Dernière Heure 2011