Belgique

L'entraîneur gantois de jeunes qui avait filmé des femmes dans les vestiaires du complexe sportif de la Haute école de Gand (HoGent) et avait placé ces vidéos sur un forum voyeuriste, reste en détention, a décidé jeudi la chambre des mises en accusation de Gand. La défense avait demandé sa libération sous conditions. La police avait reçu plusieurs plaintes à propos d'images voyeuristes de femmes prises dans les vestiaires du complexe sportif de la haute école. Mike D. B., un Gantois de 41 ans, avait été interpellé et avait avoué les faits reprochés. Le juge d'instruction l'avait alors placé sous mandat d'arrêt pour voyeurisme.

La chambre du conseil de Gand avait ordonné il y a deux semaines la libération de l'homme sous certaines conditions mais le parquet de Flandre orientale avait fait appel de cette décision. La chambre du conseil avait exigé qu'il se fasse aider sur le plan psychiatrique et qu'il n'aille plus sur internet. La chambre des mises en accusation de Gand devait dès lors se prononcer. Elle a décidé jeudi du maintien en détention du suspect.

Toutes les femmes visibles sur les images ont été identifiées. Les films postés sur le forum feraient apparaître 17 victimes au total. Le suspect avait effacé les images du forum et fermé ses comptes Facebook et Twitter peu de temps avant que la police ne vienne perquisitionner.

Mike D. B. comparaîtra à nouveau le mois prochain devant la chambre du conseil de Gand.