Belgique L’Union européenne a tranché : le temps de garde d’un pompier volontaire à domicile correspond à du temps de travail.

Le temps de garde d’un travailleur à domicile obligé de répondre aux appels de l’employeur dans un délai de huit minutes sera à l’avenir considéré comme du temps de travail.

Cet arrêt rendu par la Cour de justice de l’Union européenne a été communiqué hier matin à propos des pompiers volontaires de Nivelles. L’article relatif à l’arrêt prononcé par la Cour du Luxembourg indique que "le temps de garde qu’un travailleur est contraint de passer à domicile avec l’obligation de répondre aux appels de son employeur dans un délai de 8 minutes, ce qui restreint très significativement les possibilités d’exercer d’autres activités, doit être considéré comme du temps de travail".

(...)