Belgique

L'humoriste belge est décédé à l'âge de 82 ans dans le sud de la France.

Il s'était fait connaître dans les années 60 en imitant les personnalités belges de l'époque, aussi bien des hommes politiques (Théo Lefèvre) que des chanteurs (Jacques Brel). Par la suite, il participa à plusieurs sketches sur la RTB avant d'animer avec Jacques Mercier l'émission Dimanche Musique dans laquelle il réalisait des canulars téléphoniques. Mais c'est surtout son duo avec Marion qui lui apporta le succès et le fit connaître du grand public. Avec elle, il interpréta plusieurs parodies de chansons célèbres. Dans la vidéo ci-dessus, Marolles, Marolles qui s'inspire avec humour du Paroles, paroles de Dalida.


Dans les années 90, il participa à l'émission Bon week-end sur la RTBF. Il y tient le rôle de Madame Gertrude. Son collègue Bernard Perpète incarnait quant à lui son petit-fils Chris tandis que son épouse à la ville tenait le rôle de sa belle-fille, Josée.

En plus de s'illustrer dans une carrière de comique, il fut également acteur étant donné qu'il joua dans plusieurs pièces de théâtre parmi lesquelles Bossemans et Coppenolle, Encore un p'tit Belge ou La Vieille Folle. Il embrassa également une carrière d'écrivain en publiant plusieurs livres, recueils humoristiques ou biographies. Sans oublier qu'il sortit quelques albums et 45 tours reprenant des histoires drôles ou des canulars téléphoniques.


© Bureaux régionaux

Tintinophile

Il était également connu pour être un grand fan d'Hergé et de son personnage phare. Il était ainsi l'heureux propriétaire d'une très grande collection d'objets en tout genre à l'effigie du célèbre reporter à la houppette. Il en cédera une partie à la veuve d'Hergé avec l'espoir que tous ces objets soient finalement exposés dans un musée. Un rêve qui deviendra réalité en 2009 puisque le Musée Hergé vit le jour à Louvain-la-Neuve. La même année, il démissionna de la présidence des Amis de Hergé, une ASBL qu'il avait cofondée en 1985.

"Un humour populaire dans les foyers des Belges"

"Je garderai notamment en mémoire ses canulars téléphoniques, les sketches de 'Madame Gertrude' ou encore la célèbre pièce Bossemans et Coppenolle", a déclaré le Premier ministre Charles Michel, à la suite du décès de l'humoriste belge Stéphane Steeman. Ce dernier s'est éteint vendredi matin à l'hôpital de Fréjus, dans le sud de la France, où il était hospitalisé depuis plus d'un moins, a confirmé la direction de l'établissement. "Stéphane Steeman avait amené un humour populaire dans les foyers des Belges. Il était également connu pour imiter des hommes politiques", souligne M. Michel dans un communiqué. "Nous perdons un grand humoriste, un artiste chaleureux."

Le Premier Ministre a exprimé ses sincères condoléances à la famille et aux amis de Stéphane Steeman.