Belgique

Lundi, "La DH" indiquait que la directrice générale de Vivaqua de Laurence Bovy, ancienne cheffe de cabinet de Laurette Onkelinx (PS) et ancienne présidente du conseil d’administration de la SNCB, refusait de dévoiler le montant de son salaire, estimé à 240 000 euros bruts par an, et mettait en cause les conditions de sa nomination. 

Réaction du conseil de gérance de la société: la nomination de Mme Bovy à la direction générale de l’intercommunale de distribution d’eau, et la rémunération qu’elle y perçoit "respectent totalement les statuts de la société". L’intercommunale réfléchit cependant à publier annuellement la rémunération touchée par la direction générale.

Selon Vivaqua, la désignation de Mme Bovy résulte d’une décision à scrutin secret du conseil d’administration de Vivaqua, qui a suivi l’avis unanime d’un jury externe au terme d’une procédure de sélection menée avec l’aide d’un bureau de recrutement.

Le conseil de gérance est composé du président de Vivaqua, Yvan Mayeur, du vice-président Jacques Oberwoits (MR), et de deux administrateurs-généraux, Oscar Dubru (MR) et Cathy Marcus (PS).