L'Open Vld prêt à entrer en négociation

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

L'Open Vld est le deuxième parti à se prononcer sur la note


BRUXELLES L'Open Vld est disposé à entrer en négociation pour former un gouvernement sur base de la note du formateur Elio Di Rupo, l'objectif des libéraux flamands étant de peser sur le volet budgétaire, à propos duquel ils se disent "préoccupés par l'orientation" prise par certaines mesures.

Nous voulons éviter que le pays subisse une "avalanche fiscale", a dit le président de l'Open Vld, Alexander De Croo, à l'issue du Bureau de son parti.

Estimant que le volet communautaire, dont BHV, et la proposition de réforme de la loi de financement et d'autonomie fiscale constituaient de "bonnes bases pour négocier", Alexander De Croo s'est montré sévère sur le chapitre budgétaire.

"Nous sommes extrêmement préoccupés par certaines orientations qui misent fortement sur des solutions fiscales", a-t-il précisé, appelant à une meilleure "maîtrise des dépenses".

Saluant le "travail très sérieux" accompli par le formateur, l'Open Vld s'est dit "disposé à négocier" sur base de sa note, avec l'objectif de redresser la barre sur le chapitre budgétaire.

L'Open Vld est, après le MR mardi, le second parti à accepter d'entrer en négociation.

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner