La Belgique traque les faux touristes

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Et elle durcit cette traque. Entre 2007 et 2011, le nombre de refus d'entrée sur le territoire a augmenté de 300% et les autorités veulent encore faire plus

BRUXELLES Il est de moins en moins aisé pour les étrangers venant hors de la zone euro de pénétrer sur le sol belge.

A Zaventem, première porte d'entrée en Belgique, il y a de plus en plus de voyageurs qui se voient refuser l'accès au pays en raison d'un durcissement de la police d'accès à la Belgique, révèle samedi Le Soir. Entre 2007 et 2011, le nombre de refus d'entrée sur le territoire a augmenté de 300%, passant de 822 à 2.412. Par ailleurs, 73% des demandes de visas touristiques déposées auprès de l'Office des étrangers ont été refusées.

La police de l'aéroport de Bruxelles-National effectue en moyenne 2,8 expulsions par jour, des voyageurs à peine arrivés ou des personnes en situation irrégulière sur notre territoire.

D'après les agents interrogés par Le Soir, les autorités politiques auraient fixé un objectif de 5 expulsions par jour. Un chiffre difficile à atteindre puisque seuls 4 policiers sont mandatés pour assurer des retours forcés. Avec Zaventem, il existe 13 points de contrôle frontalier pour entrer en Belgique.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner