Belgique

L'an dernier, pas moins de 330 millions de cigarettes illégales ont été fumées en Belgique, soit une augmentation de dix pour cent en un an, selon une étude du consultant KPMG UK sur le commerce illicite de cigarettes dans l'Union européenne, la Norvège et la Suisse.

Selon les fabricants de cigarettes, la consommation de cigarettes contrefaites en Belgique aurait même été multipliée par quatre en un an, passant de 9 millions à 35 millions d'unités. En s'appuyant sur cette étude européenne, les cigarettiers tirent une série de conclusions pour la Belgique. Ainsi, en 2017, quelque 8,78 milliards de cigarettes furent grillées dans le royaume. C'est 220 millions de moins qu'un an auparavant. Mais dans le même temps, la part des cigarettes illégales dans cette consommation globale a progressé, passant de 300 millions d'unités en 2016 à 330 millions en 2017. 

Cette hausse de la consommation de cigarettes illégales a privé le Trésor belge d'au moins 76 millions d'euros, selon les fabricants, qui évaluent le nombre de cigarettes illicites à 44,7 milliards pour toute l'UE, flouant les pays européens à hauteur de 10 milliards d'euros au total.