Belgique Par Michaël Kaibeck

Depuis dimanche soir, les grands partis traditionnels se gargarisent, les uns d’avoir gagné, les autres de se maintenir, les troisièmes enfin de ne pas avoir perdu. Aujourd’hui, plus personne n’est dupe de ce discours qui fait dire ce qu’il veut aux chiffres. La réalité, quoi qu’en disent les appareils de parti, est bien celle d’un recul des partis traditionnels face à des partis d’opposition comme Ecolo et le PTB.

(...)