Belgique

La plainte sera déposée en octobre dans le cadre de l'assassinat de l'ex-Premier Ministre

BRUXELLES Trois membres de la famille de l'ancien Premier ministre congolais Patrice Lumumba vont déposer en octobre à Bruxelles plainte au pénal avec constitution de partie civile contre douze Belges présents au Katanga (sud-est de l'actuelle République démocratique du Congo) -là où ce héros de l'indépendance du Congo a été assassiné en janvier 1961 -, a annoncé mardi l'un d'entre eux avec ses avocats belges. Cette plainte concernera "douze personnes", toutes de nationalité belge, "présentes à ce moment-là" au Katanga, une province en sécession où M. Lumumba a été assassiné le 17 janvier 1961, peu après son transfert de Léopoldville (aujourd'hui Kinshasa), dans des circonstances restées obscures -bien qu'une commission parlementaire d'enquête ait évoqué en 2002 une responsabilité "morale" de la Belgique, puissance coloniale du Congo jusqu'au 30 juin 1960.

Cette plainte portera sur des "crimes de guerre", comme son "transfert illégal" vers Elisabethville (aujourd'hui Lumumbashi), qui sont imprescriptibles, même après 49 ans, a précisé l'un des avocats de la famille Lumumba, Me Christophe Marchand, au cours d'une conférence de presse.

Il s'est toutefois refusé à identifier ces douze personnes "toujours en vie", soulignant que les plaignants réserveront ces identités au juge d'instruction.

© La Dernière Heure 2010