Belgique

La FGTB a condamné jeudi, à l'issue d'une réunion de son bureau fédéral, la politique du gouvernement fédéral en matière de retour au travail des malades de longue durée. 

Selon la ministre fédérale de la Santé et des Affaires sociales Maggie De Block (Open Vld), il existe un accord de principe au sein du gouvernement sur la réintégration des malades de longue durée sur leur lieu de travail et sur les sanctions qui accompagnent ce dispositif. Le conseil des ministres doit encore se pencher sur ce dossier dans les jours qui viennent.

La politique du gouvernement fédéral n'est pas du goût de la FGTB qui y voit une "chasse aux travailleurs malades".

"La politique de retour au travail des travailleurs malades passe à côté de l'objectif initial de remettre de manière progressive et adaptée les travailleurs malades sur le chemin de l'emploi. Pire, certaines mesures irréfléchies et dogmatiques pourraient avoir l'effet inverse", estime le syndicat socialiste.

La FGTB demande au gouvernement fédéral de "revoir sa copie en profondeur" et refuse que "les travailleurs malades soient utilisés comme une variable d'ajustement budgétaire."

Le syndicat socialiste appelle enfin au respect de la concertation sociale. "En effet, les interlocuteurs sociaux ont unanimement demandé de garantir le respect du caractère volontaire du retour au travail. Condition pour que ce processus soit couronné de succès", conclut la FGTB, qui plaide pour le retrait des sanctions, une "réelle politique d'accompagnement des travailleurs malades" ainsi que pour "une politique de prévention concertées et réfléchies."