La fréquentation des casinos en chute libre

Publié le - Mis à jour le

Belgique

"Il y a plusieurs raisons à la chute de notre PBJ"

BRUXELLES La fréquentation des casinos en Belgique a baissé de 15 à 20% en un an, peut-on lire mardi dans le quotidien Le Soir. Les propriétaires dénoncent une double fiscalité et la législation antitabac, qui a fait fuir une part de leur clientèle. La fréquentation et le produit brut des joueurs (PBJ) sont en chute libre. Au point de susciter des craintes pour la survie des neuf établissement belges et du millier d'emplois directs qu'ils génèrent.

"Il y a plusieurs raisons à la chute de notre PBJ, analyse Emmanuel Meeuwissen, patron du groupe Circus et président du groupement des concessionnaires des casinos belges. La crise, la concurrence acharnée dans le secteur des jeux de hasard, la diminution de la culture du pourboire et la législation antitabac qui s'applique à nous depuis juillet 2011."

Les propriétaires des casinos rappellent également qu'ils subissent une double taxation qui se ressent fortement en temps de crise. Ils estiment par ailleurs qu'ils ont enregistré à la suite de l'entrée en vigueur de la législation antitabac une chute de 20 à 30% du PBJ.

Pour s'en sortir, les patrons des casinos plaident pour un allégement fiscal de la part de l'Etat ou d'une exonération de la législation antitabac.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner