Belgique

La ministre en charge des Droits des femmes en Fédération Wallonie-Bruxelles Isabelle Simonis (PS) a décidé d'augmenter les budgets destinés aux opérateurs qui organisent des animations d'éducation à la vie sexuelle et affectives (EVRAS) dans les festivals de musique. 

Un récente étude réalisée par l'ONG Plan International Belgique a révélé qu'une fille sur six a été victime de harcèlement sexuel au moins une fois à l'occasion d'un festival au cours des trois dernières années.

Face à cela, la ministre a décidé de lancer un appel aux 80 opérateurs EVRAS jeunesse déjà labellisés par la Fédération Wallonie-Bruxelles et qui seront présents sur les sites des festivals cet été d'accorder dès à présent une attention particulière à cette problématique.

A partir de 2019, la prévention sur les sites des festivals deviendra une priorité des formations EVRAS. A cet effet, le budget dévolu à ces activités passera de 100.000 à 250.000 euros. Les opérateurs qui souhaitent réaliser ce type d'animations pourront se voir octroyer un montant maximal augmenté.

Les organisateurs de festivals seront également invités à mettre en place un