La marche pour la paix de Molenbeek, un mouvement apolitique

Publié le - Mis à jour le

Belgique

"Cet événement doit rester apolitique et nous mettons tous les partis et tous les syndicats à la même enseigne"

BRUXELLES Les organisateurs de la marche multicolore pour la paix, qui aura lieu dimanche entre le Parvis Saint-Jean-Baptiste à Molenbeek-Saint-Jean et la place Rogier sur le territoire de la Ville de Bruxelles, ont demandé à la direction du Parti Populaire (PP) de s'abstenir de participer en tant que parti à la manifestation. "Nous voulons maintenir le caractère apolitique de la marche", a expliqué Jamel Asahoum à l'agence Belga jeudi. Le Parti Populaire a pris contact avec les organisateurs de la manifestation afin d'y participer.

"L'organisateur m'a notifié par sms le refus catégorique de notre demande pour éviter tout trouble à l'ordre publique", indique Mischaël Modrikamen, le président du PP. "Nous regrettons qu'un mouvement démocratique ne puisse participer à une marche soutenant les musulmans modérés." Le président de la formation populiste ajoute cependant qu'il ne souhaite pas causer de problème et que le PP respectera la décision des organisateurs.

Jamel Asahoum, l'organisateur de la marche multicolore pour la paix, confirme qu'il a demandé au PP de ne pas participer à la manifestation pacifique en tant que parti. "Cet événement doit rester apolitique et nous mettons tous les partis et tous les syndicats à la même enseigne", explique l'organisateur.

Il ajoute néanmoins que les événements survenus dimanche dernier lors de la manifestation organisée par le PP visant à dénoncer le "fascisme islamiste" ont suscité quelques inquiétudes dans son chef. Une trentaine de contre-manifestants avaient alors été vertement interpellés par la police.

Jamel Asahoum précise par ailleurs qu'il ne s'oppose pas à ce que Mischaël Modrikamen ou tout autre responsable politique ou syndical participe à la marche "à titre personnel". Une affirmation qui ne convainc pas le président du PP, celui-ci étant convaincu que le caractère indésirable de son parti à la manifestation a été dicté par les autorités communales molenbeekoises. "Les autorités locales ont mis un veto à notre présence", estime Mischaël Modrikamen.

Les organisateurs de la manifestation nient avoir reçu des consignes de la commune et motivent leur décision par la volonté d'éviter tout débordement. La commune de Molenbeek-Saint-Jean a quant à elle indiqué qu'il y a une distinction à opérer entre les organisateurs et les autorités communales et qu'il n'a pas été question d'interdire spécifiquement la participation du PP. La commune veillera à éviter tout heurts lors de la marche.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner