La neige gêne toujours le trafic

Publié le - Mis à jour le

Belgique

La circulation est à l'arrêt sur la E411 vers Arlon et aucun bus ne roule à Charleroi


BRUXELLES Des perturbations dans la circulation étaient enregistrées dimanche en début de soirée sur la E411 à hauteur d'Achêne. Celle-ci se fait sur 2 bandes mais au pas.

La situation se complique, en revanche, à hauteur de Rochefort en direction du Luxembourg où la circulation s'effectue en accordéon, avec parfois de longues périodes d'arrêt. Sur le coup de 19 h, la police fédérale recommandait aux camions de ne pas prendre la route en raison d'une chaussée rendue glissante.

En début de soirée, plusieurs chutes d'arbres étaient également signalées sur la E411, à hauteur d'Achêne et de Courrière.
Le Centre d'Information et de Communication de la police fédérale signalait que la situation dans la région de Philippeville, Couvin et Florennes était problématique sur le réseau secondaire, où on signalait 20 à 25 centimètres de neige.

La circulation des poids lourds en direction de la France via les postes frontières de Bruly (Couvin) et Heer sur Meuse (Hastière) est pour sa part interdite.

Vers 15h30, un automobiliste circulant sur la N4 en direction de Namur a fait une embardée à hauteur de Emptinne. Blessé, il a été dirigé vers le Centre Hospitalier Dinantais.

Enfin, vers 16h30, un semi-remorque s'est couché sur le flanc, sur la E411 en direction de Bruxelles à hauteur de Ciergnon. La bande de droite était obstruée.

Aucun bus à Charleroi


En raison des précipitations hivernales, aucun bus ne circule à Charleroi et seuls 20 pc des bus roulent en région liégeoise, rapportent dimanche après-midi plusieurs médias. Les autoroutes wallonnes ont elles étaient déneigées, selon Laurence Zanchetta, porte-parole du SPW (Service public de Wallonie). A Charleroi, la direction des TEC a demandé aux chauffeurs de regagner leurs dépôts en raison des chutes de neige.

A Liège, plusieurs lignes de bus ne sont plus desservies ou partiellement et certains bus restent sur les grands axes. De nombreux retards sont signalés.
Certains bus sont restés un moment bloqués au dépôt de Robermont, la neige bloquant l'entrée. "Sur les autoroutes, 1 voire 2 bandes sont praticables", note Laurence Zanchetta en précisant qu'elle n'a pas eu d'information sur des routes inondées en raison de la fonte de la neige.

Dans les régions de Chimay et de Couvin, il y a entre 20 et 40 cm de neige et la circulation y est très difficile, peut-on lire sur le site de la police fédérale. Cette dernière rappelle d'adapter sa vitesse, de maintenir les distances de sécurité et de ne pas freiner brusquement.

La trafic ferroviaire n'enregistre pas de perturbation majeure, selon Infrabel. Enfin, les pluies et le dégel des dernières heures ont provoqué des infiltrations d'eau et des ruptures de canalisations en de nombreux endroits dans le Pajottenland et dans la vallée de la Senne.

Les TEC Liège-Verviers et Namur-Luxembourg enregistrent des suppressions de lignes, des retards ou des déviations, a indiqué Stéphane Thiery, porte-parole du TEC. A Charleroi, plus aucun bus circule et ce, juqu'à nouvel ordre, a précisé Stéphane Thiery.

Du côté du TEC Liège-Verviers, les lignes 19-20-21-67-68 et 80 ont été supprimées en raison du verglas et de la neige. De plus, 20 lignes sont limitées ou déviées.

Concernant le TEC Namur, 17 lignes connaissent des difficultés. "Les bus roulent mais 22 passages difficiles sont signalés, ce qui entraîne des déviations régionales", selon le porte-parole.

Le TEC Brabant Wallon et le TEC Hainaut ne connaissent aucune perturbation majeure. Pour lundi matin, il est prévu que tous les bus sortent à temps, après avoir été dégivrés, a assuré Stéphane Tiery, et ce, si les conditions météorologiques le permettent.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner