Belgique

Le salaire sera réduit en fonction des retards

BRUXELLES "La neige n'est pas une excuse. Il faut faire son possible pour se rendre au travail", prévient le directeur-général de la Fédération des entreprises belges (FEB), Pieter Timmermans, lundi dans De Standaard et Het Nieuwsblad. "Et il faut être à l'heure, quitte à partir plus tôt de chez soi", précise-t-il. "La règle générale est que chacun doit faire le maximum pour se rendre au travail", explique le directeur-général.

"Beaucoup dépend du secteur. Ainsi, en ce qui concerne celui de la chimie, les installations ne peuvent pas être mises à l'arrêt sous prétexte que le personnel ne parvient pas à se rendre au travail". Des arguments comme "Je n'ose pas conduire à cause de la neige" ne comptent pas. "Ce n'est pas une excuse. Si vous êtes attendu sur votre lieu de travail, vous devez trouver une solution, quitte à prendre les transports en commun ou à faire du co-voiturage avec l'un ou l'autre collègue".

Le salaire sera réduit en fonction des retards. "Vous n'avez qu'à partir à temps. Vous êtes également tenus de vous informer, notamment en écoutant la météo. Ce n'est qu'en cas de circonstances imprévues que vous pouvez vous présenter en retard, sans que cela n'influe sur votre salaire", conclut Kris De Meester de la FEB.

© La Dernière Heure 2009