Belgique

Le conseil des ministres a approuvé vendredi un avant-projet de loi et une série d'arrêtés royaux visant à mieux protéger le public des paris et jeux de hasard. Ainsi, peu importe le média, une compétition ne pourra plus faire l'objet de publicité pour les jeux de hasard et les paris durant sa transmission en direct. 

Cela signifie notamment la fin de la publicité pour des paris à la mi-temps d'un match. Outre une série de mesures visant plus spécifiquement à protéger les mineurs, la nouvelle législation en préparation vise également à limiter les jeux de hasard exploités dans les débits de boissons. Le rôle des communes sera renforcé à cet égard.

Enfin, le nombre d'agences de paris sera réduit, passant de 684 à 600 établissements sur l'ensemble du territoire.

La commission des jeux de hasard s'est réjouie des nouvelles mesures prises à l'initiative du ministre de la Justice Koen Geens.