Belgique

Ce dimanche matin, Theo Francken a réagi sur Facebook à un article qui concerne le lancement de plusieurs produits de lingerie sexy pour homme.

Le secrétaire d'Etat à l'asile et la migration n'a pas l'air d'apprécier cette tendance:

"Des hommes se maquillant, épilant leurs sourcils, portant de la lingerie ou des sacs à main et tombant enceintes… Le monde ne tourne-t-il plus rond ? Vive les hommes qui n’ont pas besoin de cela pour se sentir bien dans leur peau", a-t-il laissé savoir.

Avant d'ajouter: "Et pour ceux qui apprécient cela ou en ont besoin, ne vous sentez pas attaqués. Cela n'a rien de personnel. Soyez libres."

Francken, en voyant que son post était commenté par de virulents messages d'internautes, l'a modifié en ajoutant: "Je me bats depuis des années contre ça. Cela n'a rien a voir avec les LGTB, mais bien avec l’attention disproportionnée que l’on donne à certains phénomènes marginaux, dont 98 % des hommes n’ont absolument rien à faire".

De nombreuses personnes ont demandé sur les réseaux à ce que Zuhal Demir, la secrétaire d’État à l’Égalité des chances, et Liesbeth Homans, la ministre flamande de l’intégration sociale, réagissent à cette publication.

L'association flamande çavaria a réclamé des excuses de M. Francken. La Maison Holebi du Brabant flamand a exprimé de son côté son indignation, en faisant remarquer que c'est la N-VA qui détenait la compétence de l'égalité des chances au gouvernement.

Suite à tous ces messages, Francken a supprimé son message.


LIRE AUSSI: la réaction de Bart De Wever