La SNCB-Holding attaque la banque UBS

Publié le - Mis à jour le

Belgique

La SNCB-Holding conteste la manière dont UBS a rempli ses obligations contractuelles

BRUXELLES La SNCB-Holding a intenté en avril 2011 une action en justice en dommages et intérêts contre la banque suisse UBS, rapporte jeudi l'agence de presse financière Bloomberg. Contactée par l'agence Belga, la société ferroviaire a confirmé avoir introduit une action en justice devant la "High Court of Justice - Commercial Court" de Londres pour obtenir réparation de son préjudice. En 2001, la SNCB a investi auprès d'UBS dans des obligations d'une durée de 30 ans. Une transaction en lien avec une opération de sale and lease back.

"Comme toutes les institutions qui mènent de nombreuses transactions financières, comme par exemple des opérations de sales and lease back, la SNCB-Holding a, comme toutes les compagnies ferroviaires, des accords avec différentes banques, dont UBS, pour des contrats de dépôt ou de placements", explique la société ferroviaire dans un communiqué.

Selon les estimations, l'investissement aurait dû rapporter 165 millions de dollars (environ 131 millions d'euros) d'ici 2031. Mais en 2010, UBS a eu recours à une clause dite d'événement de crédit (credit event) car une institution qui avait émis un produit de dépôt géré par la banque suisse se trouvait en situation de défaut financier. La perte encourue est évaluée à neuf millions de dollars (7,1 millions d'euros).

La SNCB-Holding conteste la manière dont UBS a rempli ses obligations contractuelles et estime que la banque suisse les a interprétées à son avantage et au désavantage de la SNCB-Holding.

De son côté, UBS affirme, par le truchement de son avocat, avoir bel et bien respecté ses obligations contractuelles.

L'affaire a été plaidée cette semaine devant le tribunal londonien.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner