La SNCB suspend les amendes infligées aux conducteurs partis en grève spontanée

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les conducteurs de train avaient menacé la direction de faire grève du 6 au 10 août et demandaient la levée des sanctions

BRUXELLES La SNCB suspend les amendes que la direction a infligées aux conducteurs qui ont participé à la grève le 14 mai dernier, rapporte vendredi De Morgen.

Les conducteurs de train avaient menacé la direction de faire grève du 6 au 10 août et demandaient la levée des sanctions.

La grève spontanée du 14 mai avait éclaté à la suite de l'accident ferroviaire survenu à Godinne, lorsque deux trains de marchandises étaient entrés en collision.

La direction avait décidé d'infliger aux conducteurs ayant participé à la grève une réprimande simple et une amende de 12,50 euros sur leur prime de fin d'année. Par ailleurs, les heures d'arrêt de travail avaient été décomptées de leur salaire.

La SNCB a maintenant décidé de suspendre les sanctions au moins jusqu'en septembre. A son tour, le Syndicat Autonome des Conducteurs de Train (SACT) a suspendu son éventuelle action jusqu'à septembre.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner