La Wallonie prend les clés de la sécurité routière

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Le Conseil supérieur wallon de la sécurité routière émet ses premières recommandations, inscrites dans la réforme de l'Etat


BRUXELLES Le Conseil supérieur wallon de la sécurité routière (CSWSR), qui doit dessiner un plan d'actions pour le gouvernement wallon, a rassemblé 76 recommandations dans un rapport qui sera présenté vendredi, mais dont La Libre Belgique a pu prendre connaissance.

Les principales recommandations du Conseil concernent la mise en place d'une instance de la sécurité routière en Région wallonne, des cours de sensibilisation à la sécurité routière pour les chauffards, une meilleure coordination et sécurisation des chantiers, une réflexion sur l'alignement des arbres le long des voiries, la création de pistes cyclables, la révision du permis moto, l'intégration de la formation et de l'examen du permis théorique dans la formation scolaire, la mise en place d'une structure permanente d'aide aux victimes de la route, etc.

Le Conseil demande surtout, en premier lieu, qu'un groupe de travail soit mis sur pied pour accueillir les compétences "sécurité routière" qui viendront du fédéral à la suite de la Réforme de l'Etat.

Le CSWST indique également dans son rapport que la Réforme de l'Etat risque de mettre les zones de police dans une situation financière plus précaire, du moins les premières années, notamment en raison du transfert du Fonds de sécurité routière aux Régions et de l'augmentation des coûts liée à l'arrêt Salduz.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner