Belgique Une proposition de décret déposée au parlement par le CDH vise à encadrer le secteur des structures d’hébergement.

Des milliers de Wallons et de Bruxellois en situation de grande faiblesse vivent actuellement dans des structures d’hébergement non agréées (SHNA), des structures échappant à tout contrôle de sécurité et de qualité en raison de l’absence de réglementation adéquate. Des établissements souvent désignés sous le nom de maisons pirates dont l’activité devrait bientôt être encadrée au Sud du pays par le gouvernement wallon. Une proposition de décret allant en ce sens déposée par quatre députés CDH sera en tout cas discutée, dans les semaines à venir, au parlement. Un texte que la ministre wallonne compétente pour l’Action sociale Alda Greoli (CDH), qui souhaite aussi réglementer le secteur, qualifie de "bonne base".

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.