Belgique Un groupe de travail au sein du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles va voir le jour pour trancher ce dossier ultrasensible.

Le décret Inscription est perfectible et doit faire l’objet de modifications : tel est le message répété cet été par Défi, Ecolo, le PS et le CDH. Du côté du MR, on appelait même à sa suppression et à recommencer directement sur une page blanche. Six mois plus tard, et à un an de la fin de la législature, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé mercredi la création prochaine d’un groupe de travail chargé de trancher les critères à modifier pour améliorer le système.

Une manière pour le PS et le CDH, dont les points de vue divergent fortement sur le sujet, de ne pas trancher, mais aussi de mouiller les partis d’opposition (MR, Ecolo et Défi) dans un dossier explosif et pour lequel il sera impossible de ne pas mécontenter une partie des parents. Car, quels que soient les futurs contours du décret, le problème de base, tout le monde en est conscient, reste le manque de places dans les écoles dites de qualité.

(...)