Belgique D’après l’étude Life At Home, 6 Belges sur 10 se disputent au salon. Pour 1 sur 10 dans la chambre.

Bon, ce n’est pas la plus cruciale ni la plus empirique des études. Mais le rapport Life at Home diligenté par Ikea (dont l’objectif est de mieux comprendre la façon dont les gens vivent et interagissent chez eux) auprès de 21.429 citoyens issus de 22 pays, nous en dit pas mal sur nous-mêmes, nos petites habitudes et notre quotidien.

Prenez les chiffres recueillis auprès de 1.013 Belges, âgés de 18 à 80 ans. S’ils nous révèlent que les Belges sont satisfaits de leur maison (60 %) et des gens avec qui ils partagent leur vie (70 %), elle illustre aussi bon nombre de nos frustrations. Tout en haut de la liste : le désordre ! Surtout lorsqu’il est causé par les affaires des autres… Un tiers d’entre nous admet détester devoir vivre avec certaines affaires appartenant à autrui (29 %). Et un tiers d’entre nous avoue déjà avoir jeté des affaires appartenant à ceux qui partagent le ménage… sans le leur dire.

Pour près de 7 Belges sur 10, le salon est LA pièce par où passer des moments à plusieurs, loin devant la salle à manger. Fidèles à leur réputation de bon vivant, les Belges associent souvent "compagnie" à "bonne chair". Raison pour laquelle un quart d’entre nous reçoit au moins une fois par semaine. Si les hommes invitent plus souvent des amis ou de la famille à la maison que les femmes (principalement pour un verre ou à dîner), ce sont bien les dames qui sont plus nombreuses à mettre la main à la pâte pour ranger la maison avant l’arrivée des invités… Certains clichés ont la vie dure.

Enfin, revenons au salon. Si le rapport indique que la moitié des Belges considèrent la salle de bain comme la pièce la plus personnelle, près de 60 % d’entre nous indiquent se disputer le plus souvent dans le salon, contre à peine 1 sur 10 dans la chambre à coucher. Longue vie à l’adage : les problèmes se résolvent sur l’oreiller !