Belgique

Il avait été exclu du Parti Populaire en janvier

BRUXELLES Laurent Louis, député du Brabant wallon élu à la Chambre sur les listes du Parti populaire et exclu de ce parti fin janvier, a créé ce week-end le Mouvement Libéral Démocrate (MLD), destiné à mettre sur pied un nouveau parti politique. Le comité fondateur de ce qui n'est encore qu'un "mouvement" a été installé ce week-end. Outre son président Laurent Louis, il reprend une dizaine d'anciens du Parti populaire.

Avec un logo alliant le bleu et le rouge, le MLD "défendra des thèses libérales en mettant en évidence d'importants volets sociaux, tout en restant fidèle aux valeurs démocrates refusant tout populisme ou racisme", selon une ébauche de son futur programme.

Contrairement au PP confédéraliste, le MLD veut "promouvoir l'unité du pays" tout en prônant une simplification de l'Etat et de ses structures.
Taxation "plus équitable", suppression des "fausses aides à l'emploi", limitation du chômage dans le temps, intégration des personnes d'origine étrangère par des cours "sur le pays", contrôle plus strict dans l'octroi de la nationalité belge et la politique d'asile, sécurité et justice, écologie "raisonnable", etc, sont quelques-unes des lignes de force du futur parti.
Cette ébauche doit encore être développée lorsque le parti sera mis sur pied, lors d'un congrès qui élira aussi les membres du bureau de parti, a précisé Laurent Louis. Il estime ainsi offrir au sein du parlement une "alternative à droite".

© La Dernière Heure 2011