Belgique Déjà observé de manière sporadique, le phénomène pourrait s’installer plus longuement. Explications avec la FPB

Le renversement, historique, avait eu lieu fin février : une station essence (adossée à la chaîne Makro) affichait alors, pour la première fois, un litre de diesel facturé plus cher qu’un litre d’essence (Euro 95 E10). Le différentiel était ridicule (1,266 €, contre 1,262 €), qui plus est, ce basculement n’avait pas duré bien longtemps.

Il n’empêche : historique.

(...)