Belgique Un habitant de Luttre outré d'avoir reçu une lettre de l'extrême-droite avec l'entête du Parlement

NAMUR "Lorsque j'ai reçu le courrier, je n'ai pas compris tout de suite qui m'adressait cette lettre", explique un habitant de Luttre préférant rester anonyme. "J'ai été scandalisé lorsque j'ai vu la signature. Je ne savais pas que l'on pouvait utiliser le courrier et les lettres du Parlement wallon comme cela."

On ne peut pas ! La lettre affranchie et le courrier, à l'en-tête du Parlement wallon, commence de la manière suivante : "Lettre ouverte aux Luttriens." Elle est signée par Charles Petitjean... député wallon, FN, qui invite les lecteurs du courrier à voter pour son parti pour les élections provinciales.

Pouvait-il utiliser le courrier du Parlement wallon, payé avec l'argent du contribuable ? Non ! Le règlement du Parlement wallon est très clair : "La franchise postale est accordée aux membres du Parlement wallon pour l'échange de toute correspondance avec les services publics ayant un caractère administratif d'intérêt général."

Ce n'est pas tout. Il est à prévoir que la Commission des dépenses électorales va être immédiatement saisie de cette utilisation abusive vis-à-vis du règlement intérieur du Parlement. En plus, si le député est élu, le citoyen pourrait déposer plainte et dénoncer ce type d'envoi... pour autant que ce document ne figure pas dans la rubrique des dépenses électorales du parti concerné.



© La Dernière Heure 2006