Belgique Belkacem Hadfi a été acquitté hier pour des faits de trafic de stupéfiants. Mais reste incarcéré. Son avocat crie au scandale.

La 61e chambre correctionnelle de Bruxelles a acquitté, hier, Belkacem Hadfi, 34 ans, pour des faits de trafic de stupéfiants. L’homme était jugé il y a deux semaines après avoir fait opposition d’un jugement le condamnant à 40 mois de prison.

L’homme aurait pu rester parmi les anonymes de la justice ordinaire. Mais voilà : son nom et l’identité d’un membre de sa famille en a fait une cible. L’homme est le grand frère de Bilal Hadfi, l’un des kamikazes des attaques du 13 novembre 2015, qui s’était fait exploser aux abords du Stade de France.

Belkacem Hadfi, qui dispose d’un long casier judiciaire, était sous bracelet électronique au moment des attentats de Bruxelles, dans le cadre d’une autre condamnation à une peine de deux ans de prison, qui avait été aménagée comme la loi l’impose pour les peines de moins de trois ans.

Il s’est aperçu, sur le tard, qu’il avait été jugé en janvier – et condamné – par défaut pour des faits de trafic de stupéfiants. Il s’est alors présenté au tribunal qui a décidé de son arrestation immédiate. Ce n’est qu’hier qu’il a été innocenté des faits qui lui étaient reprochés.

Son avocat, Me Yannick De Vlaeminck, avait alors révélé, lors de sa plaidoirie, que son client avait été gardé en prison, alors qu’il pouvait bénéficier d’un régime de liberté conditionnel sous bracelet électronique. “À la condition qu’il travaille pour la police et devienne un indicateur. Il avait répondu qu’il ne connaissait rien à ce milieu, que son frère était bien plus jeune”, précise l’avocat.

Selon Me De Vlaeminck, il s’agit là de “chantage insupportable. On utilise des moyens de service secrets dignes de l’Allemagne nazie. Le garçon est en détention sous régime terroriste, c’est totalement scandaleux. Il a été acquitté et j’essaye de faire en sorte de le remettre sous bracelet électronique”, s’emporte le pénaliste.

Il reste encore à Belkacem Hadfi trois mois de prison à exécuter.