Belgique

Un cadre belge sur cinq a été confronté à des pratiques frauduleuses au cours des deux dernières années, ressort-il d'une enquête menée par le bureau de consultance EY dont L'Echo publie les conclusions jeudi. Sur les 55 pays analysés, seuls l'Ukraine (36%) et le Kenya (26%) font pire que la Belgique. 

Avec ce taux de 20%, la Belgique se situe bien au-dessus de la moyenne de 11%. La corruption est ainsi deux fois plus importante en Belgique qu'en Europe occidentale (10%). En six ans, le niveau global de corruption a ainsi doublé en Belgique.

L'enquête révèle également que 12% des cadres belges estiment qu'il est possible de justifier le recours à la corruption si elle permet d'aider leur entreprise à sortir d'une situation difficile. La quasi totalité des responsables interrogés (96%) estiment cependant que leur entreprise doit être en mesure de prouver son intégrité dans les affaires.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.