Belgique

La part d'étrangers reste stable depuis 1995, fluctuant juste au-dessus de 40%

BRUXELLES Le nombre de détenus non belges dans les prisons belges a quadruplé sur la période 1980-2010, passant de 1.212 à 4.494, ressort-il d'une étude effectuée par Steven De Ridder et Kristel Beyens de la Vrije Universiteit van Brussel (VUB) et dont les résultats ont été publiés dans Panopticon, une revue spécialisée en droit pénal. L'augmentation du nombre de prisonniers belges ne dépasse pas 35%, soit 5.999 détenus en 2010 pour 4.459 en 1980.

La part d'étrangers reste stable depuis 1995, fluctuant juste au-dessus de 40% (40,6% en 2009). Le plus grand groupe de détenus non belges est constitué par les Maghrébins et les Turcs et a continuellement augmenté de 1993 à 2009, passant de 1.254 à 1.957.

Ce même groupe représentait 43,6% des détenus non belges en 2009. Durant cette même période (1993-2009), le groupe des détenus originaires de l'Europe de l'Est a connu la plus forte augmentation (de 412 à 883). Le nombre de prisonniers venant des pays de l'Europe de l'Ouest a lui connu une faible baisse entre 2003 et 2009 (de 859 à 831).

Chez les suspects détenus, les non-Belges (52,8% en 2009) sont surreprésentés en comparaison avec leur part dans la population carcérale globale. Le rapport de Belges/non-Belges dans ce groupe reste relativement stable entre 2003 et 2009. Durant cette même période, et chez les condamnés cette fois, la part de non-Belges a augmenté de 38,6% à 40,1%. Pour le groupe des internés psychiatriques, il n'y avait en 2009 qu'une personne sur cinq qui était non-Belge, pour une augmentation de 198 à 288 sur la période 2003-2009.

Les non-Belges sont légèrement sous représentés chez les condamnés à des peines allant jusqu'à 3 ans de prison (34,1%) et fortement sous représentés chez les condamnés à perpétuité (19,6%). Le nombre de non-Belges condamnés à une peine de plus de 10 ans a fortement augmenté sur la période 2003-2009 (+12,5%) Enfin, concernant les condamnations entre 3 et 5 ans de prison, les non-Belges sont légèrement surreprésentés (48%).

© La Dernière Heure 2012