Belgique

Un homme âgé de 53 ans a été privé de sa liberté mercredi après-midi pour avoir présenté un faux document afin de récupérer son permis de conduire, a indiqué jeudi le Parquet de Bruxelles. 

Il a été mis à disposition du Parquet jeudi matin et se verra remettre par le procureur du roi une convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel. Deux autres dossiers similaires sont ouverts. L'homme s'est présenté mercredi au Parquet de Bruxelles avec une fausse attestation de réussite au permis de conduire, sans avoir passé les examens requis par le tribunal de police à son encontre. L'attestation falsifiée est une reproduction d'un document du Parquet de Bruxelles, qui doit être tamponné par les centres d'examen.

Le suspect a été entendu par la police. Il est en aveu des faits. Il s'expose, pour avoir fait usage de faux, à une peine de 5 ans de prison.

Les deux autres personnes suspectées d'avoir usé du même procédé n'ont pas reçu leurs permis de conduire. D'autres personnes qui ont utilisé cette pratique frauduleuse pourraient ne pas avoir été identifiées pour l'instant.

Une enquête est activement menée pour identifier la provenance des documents falsifiés.