Belgique

La Flandre veut voir les embouteillages structurels disparaître de ces routes d'ici 2030, ressort-il jeudi du plan Mobilité qui doit être adopté au printemps par le gouvernement flamand. 

Dans le même temps, la ponctualité sur le réseau ferroviaire doit atteindre les 95% et celles des bus et trams les 80%. Le plan Mobilité est cours d'élaboration depuis 2011.

Il comporte certains objectifs étonnants. Ainsi, 50% de la population et 60% des entreprises devraient, d'ici 2030, être situés dans des endroits facilement accessibles. Quatre Flamands sur dix devraient utiliser un moyen de déplacement durable pour aller travailler. Ces dispositions doivent permettre de parvenir à une saturation des autoroutes inférieure à 80%.

Selon le plan, une taxe kilométrique pour les véhicules particuliers sera mise en place et toute forme de fiscalité devra favoriser les voitures respectueuses de l'environnement.