Belgique Le président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique Salah Echallaoui revient pour la DH sur l’avenir de la Grande Mosquée.

L’État fédéral a annoncé vendredi sa décision de rompre la convention conclue avec l’Arabie saoudite qui organisait la concession de la Grande Mosquée de Bruxelles. Une rupture qui fait suite à une recommandation de la commission d’enquête sur les attentats terroristes. Dans un an, lorsque le délai de préavis sera arrivé à son terme, le gouvernement belge souhaite faire jouer un rôle clé à l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) dans la gestion de ce lieu qui reste particulièrement symbolique pour une grande partie des fidèles musulmans du pays. Son président Salah Echallaoui revient sur le défi, mais aussi les possibilités, que représente l’avenir de la Grande Mosquée.