Belgique Le prince est au cœur d'un contentieux avec le député N-VA, Peter Buysrogge.

Le prince Laurent veut attaquer en justice pour diffamation l'élu N-VA à la chambre, Peter Buysrogge. Le politique aurait accusé le prince de fraude. Une accusation que Laurent n’a pas du tout l’intention de laisser passer. 

"Cela doit maintenant s'arrêter", a déclaré dans une conversation téléphonique à nos confrères du Nieuwsblad le frère de notre souverain. Il ajoute: "Buysrogge ne va pas être le dernier politicien contre qui je vais porter plainte. J'en ai plus que marre que l'on m'attaque parce que je suis le frère d'un roi."

Avant de continuer, le prince a pris une longue respiration et s'est lancé dans une comparaison très hasardeuse. "Quand quelque chose se passe contre moi, je pense souvent aux Juifs qui étaient abattus juste parce qu'ils étaient juifs. Comment est-ce encore possible dans notre monde qu'une personne est accusée juste parce qu'elle appartient à une famille ou à un groupe de personnes ? Cela commence par le harcèlement et cela finit par la haine."

Le prince prend ensuite en exemple les cas de suicide qui sont arrivés à la suite d'harcèlement scolaire. "Il y a plein d'étudiants qui se sont donné la mort parce qu'ils étaient harcelés sur les réseaux sociaux", rajoute le frère du roi Philippe. "Mais ce Peter (Buysrogge) ne le réalise pas. Pensez à tous les enfants qui se sont suicidés. Ayez aussi une pensée pour les juifs qui ont été tués et pour toutes les personnes qui ont perdu la vie parce qu'ils faisaient partie d'une minorité.(...) J'ai toujours l'image pour moi d'un enfant juif qui ne comprend pas l'Allemand. Cette image, je vais m'en souvenir jusqu'à la fin des mes jours. Cela commence avec des mots mais quand cela s'arrêtera-t-il ?"