Belgique Les fonctions de techniciens sont en pénurie à la SNCB comme chez Infrabel.

D’ici 2020, Infrabel souhaite engager 1.620 travailleurs. Mais l’entreprise gestionnaire du rail connaît des difficultés pour trouver de la main-d’œuvre. En 2017, elle n’a recruté que 729 nouveaux collaborateurs sur les 938 souhaités.

(...)