Belgique

Une messe d'action de grâce s'est tenue ce samedi en l'église Notre-Dame de Laeken à l'occasion du 25e anniversaire de la mort du roi Baudouin. Le cardinal Jozef De Kesel, qui officiait, a décrit dans son homélie le souverain comme "un homme juste, un chef d'Etat qui ne fonctionnait pas comme une institution mais comme un homme", quelqu'un qui mettait sa foi au service des gens.

Le Roi et la Reine ont assisté à la célébration en compagnie de leurs enfants, à l'exception de la princesse Elisabeth. La princesse Astrid, également entourée de sa famille, et le prince Laurent étaient présents, tout comme la famille espagnole de la reine Fabiola et le Grand-Duc du Luxembourg. La princesse Claire, ses enfants ainsi que le roi Albert et la reine Paola étaient par contre absents. 

"Nous sommes ici pour honorer l'héritage du roi Baudouin et nous rappeler de tout ce qu'il a fait pour notre pays", a déclaré le cardinal De Kesel. "Baudouin était un homme juste, extrêmement consciencieux et de caractère. Son autorité dépassait le pouvoir qu'il détenait." Mgr De Kesel a aussi souligné l'attention que le roi Baudouin avait porté au cours de sa vie aux personnes les plus défavorisées de la société: "Les personnes âgées, les pauvres, les réfugiés, les victimes de trafic d'êtres humains. Il avait toujours pour eux une oreille attentive, il ne leur parlait pas comme à des nécessiteux mais comme à des personnes dont la dignité devait être reconnue."