Belgique

Mardi matin se tient une réunion entre les ministres fédéral et régionaux de l'Agriculture, la Fedis et certaines fédérations d'agriculteurs

ABS mène une action devant le centre de distribution Aldi à Erpe-Mere


Un barrage levé à Zellik, deux nouveaux sites bloqués


COURCELLES Près de 300 agriculteurs ont passé la nuit ou une partie de la nuit devant les centres de distribution de Ghislenghien (Colruyt), de Zellik (Delhaize), de Courcelles (Lidl), de Villeroux (Aldi) et de Nivelles (Carrefour).

Mardi matin, l'accès aux sites était toujours bloqué par les agriculteurs même si ceux-ci acceptent parfois de laisser passer quelques camions. A Ghislenghien par exemple, grâce à un accord oral avec le responsable du site, un camion peut entrer ou sortir toutes les 15 minutes, ont affirmé des représentants d'agriculteurs.

A Courcelles où les agriculteurs sont en poste depuis dimanche soir, les producteurs de lait pensent avoir trouvé au sein du même zoning un centre de distribution de produits frais Cora. Dès lundi soir, ils se sont placés à l'entrée du site et y pratiquent le même genre de blocage, toujours avec l'optique de dénoncer le prix de vente trop peu élevé en grandes surfaces du litre de lait.

Les représentants des agriculteurs ont obtenu lundi soir de rencontrer les responsables de plusieurs hard discount. La réunion est prévue mardi matin peu avant 11h00 à Bruxelles. Les agriculteurs espèrent pouvoir trouver avec le hard discount des solutions pour mieux financer leur production de lait.

Mardi matin se tient encore une réunion entre les ministres fédéral et régionaux de l'Agriculture, la Fedis (Fédération de la distribution) et certaines fédérations d'agriculteurs. Toutes n'y sont pas conviées. Les responsables de la Fugea (Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs) ont par exemple affirmé qu'ils n'y étaient plus les bienvenus.

© La Dernière Heure 2009