Belgique

Les directeurs de prisons sont partisans d'un service minimum dans les prisons lors de grève, a indiqué jeudi à Belga et la VRT Kathleen Van De Vijver, porte-parole de la Direction générale des établissements pénitentiaires.

 "Tous les directeurs de prison sont depuis longtemps en faveur de l'instauration d'un service minimum afin que des situations comme aujourd'hui, lors d'actions à long terme, ne se reproduisent", a-t-elle déclaré.

Les agents pénitentiaires ont entamé mardi dernier un mouvement de grogne contre la volonté du ministre de la Justice Koen Geens d'introduire un service garanti dans les prisons en cas de grève prolongée. Des négociations ont encore eu lieu entre les syndicats et le ministre jeudi et reprendront lundi et mardi.