Belgique La KU Leuven veut réformer l'année académique universitaire.

Et si la seconde session du mois d'août était sur une voie de garage ? Le nouveau recteur de la KU Leuven, Luc Sels, veut complètement réformer l'année académique universitaire et a en ligne de mire ces fameux examens de rattrapage du mois d'août. 

Dans ce projet, Luc Sels a expliqué qu'il voulait créer une année académique qui démarrera du mois de septembre jusqu'au mois de juin. Les deux mois d'été seraient donc supprimés du calendrier universitaire. 

Concrètement, les étudiants assisteraient aux cours durant deux blocs délimités par les vacances d'hiver, un premier de septembre à décembre et un deuxième de janvier à avril. 

La session d'examen du mois de janvier serait déplacée au mois de décembre celle du mois de juin aurait lieu en mai. Les examens de rattrapage devraient, quant à eux, être organisés durant le mois de juin.

Un groupe de travail a étudié la question de la refonte de l'année académique avec sérieux. Luc Sels veut ensuite s'accorder avec les Hautes Ecoles et l'enseignement supérieur francophone pour ne pas que la KU Leuven se retrouve seule dans ce projet.

Il faudrait toutefois attendre jusqu'en 2021 ou 2022 avant de voir ce plan ambitieux se réaliser.