Les routes du sud du pays touchées

Publié le - Mis à jour le

Belgique Les récentes chutes de neige ont rendu le trafic fort dangereux

LIEGE Le centre de gestion du trafic wallon de Perex conseille vivement de ne pas prendre son véhicule ce mardi matin, ou, à tout le moins de patienter quelques heures, le temps que les services d'épandages aient achevé leur travail sur un réseau routier et autoroutier rendu glissant par les chutes de neige. Le Hainaut a été touché en premier, suivi de la province de Namur, puis celles de Liège et de Luxembourg.

Selon le centre Perex, l'ensemble du réseau routier sous le sillon Sambre et Meuse est affecté par ces chutes de neige, lesquelles peuvent être localement importantes et accompagnées de rafales de vents. Une bande de circulation est actuellement praticable sur le réseau autoroutier et les forces de l'ordre et autres unités provinciales de circulation (UPC) invitent les automobilistes à la plus grande prudence, un pied droit trop lourd étant rapidement sanctionné par la sortie de route.

Le réseau secondaire n'est pas en reste, les routes toutes de blanc immaculées sont légion dans le sud du pays, au grand désarroi des automobilistes. Glissades et accrochages - majoritairement bénins- ont été enregistrés un peu partout, principalement dans les tronçons de route pentus. Ainsi sur l'autoroute E411 (Bruxelles/Luxembourg), plusieurs camions ont été signalés en difficulté et temporairement bloqués. Une situation similaire a été signalée à proximité de Bouillon et près du poste-frontière de Beaubru, sur la nationale 89 en province de Luxembourg, ou encore sur les nationales 4 (Martelange), 5 (Couvin) ou 53 (entre Chimay et Rance), entre autres.

Une situation qui, si elle ne présente pas, en l'état, de caractère catastrophique en cette période de vacances, requiert néanmoins l'intervention massive des services d'épandage sur les réseaux routier et autoroutier. A la mi-journée, la neige continuait à tomber.